Thalwiler Langstreckenrennen 2019

par Cédric Martin (commentaires : 0)

Thalwiler Langstreckenrennen 2019

Tout a bien commencé.

Tous les rameurs étaient présents et presque à l'heure. Mais surtout il faisait un temps magnifique et le lac tout à fait adapté pour notre bon vieil heptapétosaure.

Mais la porte du Nordiska ne voulait pas s'ouvrir, et il fallut l'abnégation des Polytechniciens (à défaut d'ingéniosité) pour finalement tourner la clé dans le bons sens et nous permettre d'accéder au hangar une vingtaine de minutes seulement avant le départ.

Après un rapide échauffement, et quelques minutes passées au soleil à observer les élites prendre leur départ, nous arrivons bon an mal an sur la ligne en retard sous les appels répétés du starter (qui certainement sous-entendait: "c'est toujours pareil avec les ces romands"). Feuuuuu!!! Moment choisi par une de nos dames de nages montée à l'envers pour s'ouvrir... le temps de la remonter à l'endroit nous voilà déjà bon derniers avec une vingtaine de secondes de retard avant même le premier coup de pelle.

Ce n'est pas grave, de toutes façons nous n'avions pas de plan de course. C'est donc le mode "Coccinelle à Monte-Carlo" qui est enclenché. Nous partons à cadence maximale à la poursuite de nos concurrents et advienne que pourra.

Cox-Andrea nous coach parfaitement, avec des relances régulières de 10/20 coups. Elle ne lâche rien, on ne lâche rien. La cadence est haute à 31 (ça tousse un peu derrière), mais on tient, sans fausse pelle, et au bout de 27 minutes d'effort (moins les 20 secondes du départ ;-)) la ligne d'arrivée est enfin franchie. Délivrance, il ne reste plus qu'à rentrer au club.

Tout s'est bien terminé.

Quelques photos ici

Retour

Ajouter un commentaire