Saludo de Bogotá

par Nikolaus Thiel (commentaires : 0)

J'ai eu cours de 9h à 13h de lundi à vendredi, et l'après-midi j'ai fait mes devoirs et je suis sorti avec collègues et ma famille d'accueil. Elle est très agréable et me fait goûter des spécialités colombiennes, comme Ajiaco qui est un ragoût délicieux avec des petites pommes de terre et légumes variés, dont je n'ai jamais entendu parler. En plus, dans cette famille se passe toujours quelque chose: soit nous sommes accueillis pour visiter ou nous en accueillons.

La Colombie me plaît très bien; il y a toujours quelque chose à faire. En plus j'ai trouvé un nouvel emploi: à partir de premier janvier je travaillerai chez Leonteq a Zurich. Je n'ai plus besoin de m'inquiéter de la recherche d'emploi et je vais donc rester un mois de plus en Colombie.

Bien que le vol aie été long, j'ai pu surmonter le décalage horaire rapidement et m'habituer à l'altitude de 2600 mètres de Bogotá. Le premier week-end je suis monté sur le Monserrate à l'altitude de 3000 mètres. Ici à cette altitude, il y a toujours la forêt.

à la mi-septembre, je suis allé à la Cathédrale de sel à Zipaquirá. Il s'agit d'une cathédrale souterraine, qui a été construit dans une ancienne mine de sel. J'ai beaucoup photographié et mis les photos sur internet:

http://www.flickr.com/photos/105882273@N04/sets

Aujourd'hui j'ai acheté mon voyage en Amazone pour une semaine. Je ferrai du canoë sur le fleuve, connaissance avec une communauté indigène et randonnerai dans le forêt tropical. Ramer sur l'Amazone me paraît un peu dangereux.

Saludo de Bogotá,
Nikolaus

Retour

Ajouter un commentaire