La sécurité sur le lac

La sécurité sur le lac

L'aviron peut devenir un sport dangereux ! Surtout quand les températures d'eau sont basses, il faut savoir comment faire....

1 Mesures générales

  • Être en ordre au niveau assurance
  • Check-up médical afin de vérifier l'aptitude à la pratique du sport de l'aviron
  • S'assurer de pouvoir nager au minimum 300 mètres dans un milieu naturel (lac) froid.

2 Sécurité en conditions normales

2.1 Qu’entend-t-on par conditions normales ?

Les conditions sont considérées comme normales lorsque la sortie s’effectue
de jour,

  • avec une température d'eau supérieure à 15°,
  • sans alerte sur le lac,
  • avec vent egal ou inférieur à 2 beauforts

2.2 Conditions de risque en conditions normales

Lors d’une sortie en conditions normales, des risques peuvent survenir :

  • Détérioration des conditions météo (vent Avec vagues, orage)
  • Incapacité de revenir au club pour raisons de capacité techniques ou physiques/médicales
  • Collisions
  • Avaries
  • Chavirage

2.3 Mesures de sécurité en conditions normales

Des mesures de sécurité doivent être prises avant, pendant et après la sortie pour minimiser ces risques

2.3.1 Préparation pour une sortie - mesures minimum

Renoncer à la sortie en cas de blessure (par exemple tendinite) ou maladie ( par exemple fièvre, états grippal, ...)

1. Choisir un bateaux qui correspond au niveau technique de tous les rameurs

  • Rameurs expérimentés – tous les bateaux sont possibles
  • Rameurs non expérimentés – les bateaux de competitions ne sont pas autorisés. Les sorties en skiffs sans encadrement sont strictement interdites (sauf loup de mer).

2. Consulter les conditions météorologiques sur le lac ainsi que les prévisions et alertes météo. Conditions actuelles et alertes

Prévisions sur le lac de Zurich, par exemple par Meteonews.
Attention! Les prévisions peuvent être incorrectes. Les conditions sur le lac peuvent changer très rapidement

3. Vérification du bateau - absence de dégâts, portants et dames de nage correctement fixés, chaussures attachées aux talons

4. Indiquer la sortie dans le livre de bord

5.  Sortie en skiff
Uniquement après avoir pratiqué et maîtrisé la technique pour remonter sur le bateau après un chavirage !
Sortie en skiff seul : emporter un gilet de sauvetage et un Natel dans un étui étanche attaché au bateau ou avec réserve de flotaison

2.3.2 Préparation pour une sortie - Mesures optionnelles

  • Emporter un Natel
  • Emporter un gilet de sauvetage par rameur et barreur

2.3.3 Mesure de sécurité durant la sortie

  • Respecter le sens de circulation - croisement des autres bateaux à tribord
  • Garder les distances prescrites par rapport à la rive, proche de la rive , soit à 300 mètres en fonction du sens de circulation.
  • Pour  le numéro 1 ou le rameur en skiff, se retourner souvent afin d'éviter les obstacles, par exemple bateaux au mouillage, bateaux pêcheurs à l'ancre ou au chalut ainsi que les bateaux à l'aviron circulant dans la direction opposée

Il est recommandé au rameur nr 1  de porter un vêtement de couleur vive, par exemple, jaune ou orange fluo
Pour les pêcheurs ayant un chalut il faut passer loin du bateau, les chaluts peuvent faire 20 à 30 mètres. Ils ne sont généralement pas très visibles.

2.3.4 Mesures de sécurité après la sortie

  • Noter la fin de la sortie sur le livre de bord
  • Signaler toute avarie ou problème survenu durant la sortie sur le livre d'engueulades ou par téléphone en cas d'avarie grave. Apposer une feuille indiquant l'avarie sur le bateau.

3 Conditions à risque

3.1 Visibilité réduite

3.1.1 Obscurité

Conditions de risque supplémentaires

  • Risque de Collision accru
  • Difficulté plus grande de réagir face à un incident (voir risques en conditions normales)

Mesures de sécurité supplémentaires

  • Pas de sortie pour des équipages non expérimentés
  • Les feux blancs de proues sont obligatoires, fixes ou clignotants (règlement de navigation sur des eaux intérieures)
  • Emporter un téléphone mobile dans une poche étanche attachée au bateau.
  • Vêtement de couleur vive ou fluorescent recommandé pour le rameur de proue (nr 1) ;
  • Le rameur de proue (nr1) doit se retourner encore plus souvent pour vérifier l'absence d'obstacle.

3.1.2 Brouillard

Conditions de risque supplémentaires

  • Risque de Collision accru
  • Égarement  pouvant allonger la distance de manière importante

Mesures de sécurité supplémentaires

  • Pas de sortie en skiff
  • Préférer les bateaux longs et barrés
  • Pas de sortie pour des équipages non expérimentés
  • Emporter un téléphone mobile
  • Emporter un GPS
  • Vêtement fluorescent obligatoire pour le rameur de proue (nr 1)
  • Le rameur de proue (nr 1) doit se retourner encore plus souvent pour vérifier l'absence d'obstacle

3.2 Vent fort (supérieur à 5m/s) en particulier de secteur sud-ouest à sud-est

Conditions de risque supplémentaires

  • Formation de vagues
  • Risque de chavirage accru
  • Le bateau pourrait embarquer des quantités importantes d'eau mettant sa flottaison à risque

Mesures de sécurité supplémentaires

  • Sortie interdite selon des critères variant en fonction de la direction et de la vitesse du vent :
    • vent du sud, pas de sortie au dessus de  3m/s ou lorsque les vagues passent au dessus du ponton)
    • vent du nord-est à est, sortie de l’autre côté du lac jusqu’à 6m/s.
    • vent du nord, sortie que dans le bassin de la ville au dessus de 6m/s..
    • vent de l’ouest, sortie à notre côte du lac jusqu’à 6m/s.

En cas de vent supérieur à 3m/s :

  • Pas de sortie pour des équipages non expérimentés
  • Emporter un téléphone mobile
  • Traversée du lac interdite (longer la rive)
  • Préférer les bateaux adaptés aux conditions difficiles (e.g. Pas de skiff sauf loup-de-mer)
  • Préférer les allers-retours a proximité du club aux sorties lointaines. Les conditions peuvent se déteriorer rapidement même si la déterioration n’est pas prévue par la météo.

Ces mesures doivent être adaptées en fonction de la direction et de la vitesse du vent :

3.3 Eaux froides

Conditions de risque supplémentaires

  • En cas de chavirage ou de bateau immergé, la température de l'eau limitera la capacité des rameurs à remonter sur le bateau ou à atteindre la rive
  • En théorie, le temps de survie en eau froide est calculé en fonction de la température: 1 minute de survie par degré.  Par exemple le temps de survie dans une eau  à 5° est de 5 minutes avant de tomber en hypothermie grave.

Mesures de sécurité supplémentaires

  • Pas de sortie pour des équipages non expérimentés sur des bateaux techniques, en particulier sur skiff (excepté Loup-de-mer)
  • Emporter un téléphone mobile
  • Porter des vêtements adaptés aux conditions froides (Vêtements techniques couvrant l'entièreté du corps.

ARZ, janvier 2016